Un chien récidiviste s’est enfui 11 fois de chez différents propriétaires

Les chiens, comme les personnes, ont leurs propres fantasmes et besoins. Souvent ceux-ci ne coïncident pas avec ceux de leurs proptiétaires. Un chien n’a peut-être pas besoin de grand-chose pour vivre une vie heureuse.

L’histoire de Gumby prouve une fois de plus que la compréhension des animaux à quatre pattes peut être plus difficile qu’on ne le pense.

L’histoire mystérieuse de Gumby

En 2014, un gentil passant a repéré un magnifique chien blanc comme neige qui traînait dans la rue. Gumby est donc apparu pour la première fois au centre pour animaux, où l’on a immédiatement constaté son bon état.

Il ét ait bien nourri et de grande taille, avec un pelage sain blanc comme neige. L’expert local a déterminé que Gumby ét ait un chien de chasse croisé, et a supposé qu’il avait environ 3-4 ans.

Les propriétaires n’ayant pu être retrouvés, Gambi a é té confié aux soins du personnel d’un centre. Gambi ne pouvait pas passer inaperçu avec son look.

Il était calme et amical, et on lui a rapidement trouvé un propriétaire approprié. Cependant, il n’est pas resté longtemps avec eux, et s’est enfui après trois jours. Un bon samaritain a repéré Gambi dans la rue.

La deuxième fois, Gumby s’est enfui après six jours. La même chose s’est produite plusieurs fois, jusqu’à 11 fois, selon le décompte des employés du centre. Une fois, Gumby s’est échappé au bout de quatre mois.

Le propriétaire avait été averti du caractère du chien, mais il n’a pas réussi à le maîtriser. Puis un jour, il a été retrouvé à 30 kilomètres de Charleston, la ville natale de Gumby.

Après 11 évasions en un an, les employés du centre pour animaux ont décidé d’aban donner l’idée de trouver un nouveau foyer à Gumby. Le chien s’est depuis installé dans le centre et a étonnamment cessé ses tentatives.

Spéculation et spéculation

Selon les psychologues animaliers, Gumby n’avait pas besoin de soins humains, d’une maison ou d’un lit douillet, mais de la compagnie d’autres animaux.

Il a le tempérament d’un chien de protection, et sa vocation est donc de s’occuper du bien-être des autres. Depuis qu’il a é té autorisé à vivre au centre, Gumby se porte à merveille.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
error: Le texte est protégé !!