Le vieux chat était parti pour de bon et la jeune fille se sentait seule, mais le chat du voisin est venu la réconforter

Les animaux sont capables de sentir le bien et le mal, et ils savent quand quelqu’un est bles sé ou mau vais. Ainsi qu’un chat duveteux nommé Simba.

Donc, une fille appelée Laura a acheté une nouvelle maison et a emménagé avec son vieux chat Ella. Le chat de 17 ans adore sa nouvelle maison.

En outre, le chat d’un voisin, Simba, est venu lui rendre visite. Ils ne s’étaient jamais rencontrés, mais se sont regardés par la fenêtre pendant un long moment. Et c’est ce qui est arrivé très souvent.

Mais ensuite, en moins d’un an, Ella était partie. Laura était dévastée, car ils avaient vécu ensemble toute leur vie avec leur ronron bien-aimé. C’est comme si Simba avait ressenti quelque chose.

Il avait disparu et n’était jamais revenu, alors qu’il avait l’habitude de revenir tous les jours. Et puis, sept jours plus tard, le chat est réapparu.

Cette fois, il est venu jusqu’à la porte et a miaulé, demandant à entrer, ce qui n’était jamais arrivé auparavant. Elle a fait entrer le chat, qui s’est approché d’elle et a immédiatement commencé à se frotter, en demandant ses bras.

Elle a pris Simba dans ses bras et il a posé sa tête sur son épaule en ronronnant doucement comme pour l’apaiser. Depuis lors, ces visites de Simba sont devenues régulières. Chaque jour, il vient voir la jeune fille.

Il s’est habitué non seulement à sa maison mais aussi à sa voiture. D’ailleurs, il aime la voiture de Laura de tout son cœur. Il s’allonge toujours pour dormir sur ses sièges moelleux, à l’ombre.

Le chat n’oublie pas le confort de Laura. Avant d’aller dormir dans la voiture ou sur le porche, ou toute autre activité dans la maison ou sur la propriété de la fille. Simba essaiera toujours d’apaiser Laura, de lui montrer son amour.

La fille, par contre, dit que ça l’aide vraiment. Son cœur ne se remettra jamais d’une perte, mais au moins, à certains moments, l’adorable chat la distrait de ses pensées troublées et remplit la maison de vie.

Les propriétaires de Simba ont é té surpris par le comportement du chat lorsqu’ils ont découvert qu’il était devenu ami avec Laura. Selon eux, l’animal est généralement peu sociable et ne laisse pas entrer les étrangers.

Nous espérons que Simba continuera à faire du bon travail et que Laura aura un autre chaton. C’est la seule et meilleure façon d’apaiser l’amertume de la perte, comme il nous semble.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
error: Le texte est protégé !!