Est-il possible d’apprivoiser un chat sauvage des rues et d’en faire un chat domestique ordinaire ?

Presque chaque rue abrite une variété de chats errants qui sont nés et ont été élevés dans la rue. Dans leur enfance, beaucoup de gens ont probablement eu envie de ramener un chat de gouttière à la maison et de le garder pour eux, mais nos parents s’y opposaient souvent et ne nous laissaient pas faire.

Mais maintenant nous sommes des adultes et nous pouvons décider pour nous-mêmes, mais de là vient une autre question intéressante: est-il possible de transformer un chat d’extérieur adulte en un chat d’intérieur ordinaire ? Sera-t-elle capable de s’entendre avec un humain dans la maison, ou suppliera-t-elle de sortir, de retourner à sa vie libre ?

Bien sûr, cet article ne porte pas sur les chats sauvages, c’est un autre sujet avec ses propres subtilités. Il s’agit de chats qui ont vécu dans la rue toute leur vie et qui n’ont pas été socialisés avec les humains.

Avant de répondre à notre question principale, il est important de connaître l’essentiel: les chats d’extérieur qui vivent dans la rue ne sont pas considérés comme sauvages car ils appartiennent à la race des chats domestiques et peuvent être socialisés aux conditions domestiques sans problème, mais il y a des nuances.

Les éleveurs de chats expérimentés savent que plus un chat d’extérieur est jeune, meilleures sont les chances de le socialiser rapidement à une vie à la maison, et s’il s’agit d’un chaton – que vous avez trouvé dans la rue – il ne sera pas du tout difficile d’en faire un animal de compagnie. Que faire si le chat est adulte et vit dans la rue depuis longtemps ?

Les spécialistes estiment que ces chats peuvent également être socialisés et devenir des animaux de compagnie.

Tout d’abord, un chat d’extérieur doit être stérilisé, sinon il s’enfuira ou suppliera de retourner dans la rue. Deuxièmement, le chat a besoin de bonnes conditions: des friandises savoureuses, un environnement agréable, des jouets pour jouer, des soins et, bien sûr, l’amour de ses nouveaux propriétaires.

Troisièmement, laissez au chat le temps de s’habituer à sa nouvelle vie à la maison et d’être à l’aise, car vous ne devez pas le déranger, surtout au début. Au début, le chat se sentira comme chez lui, mais il s’installera progressivement et s’habituera à sa nouvelle vie.

Dans de très rares cas, certaines personnes peuvent ne pas être en mesure d’abriter un chat d’extérieur âgé.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
error: Le texte est protégé !!