En Pologne, les chiens recevront une pension: quels animaux seront envoyés à une retraite bien méritée ?

Les animaux peuvent également partir en « retraite ». Le ministère polonais de l’intérieur a rédigé un projet de loi qui permettrait aux chevaux et aux chiens de service de bénéficier d’une pension.

Les animaux qui servent dans la police, les gardes-frontières et les services d’incendie pourront bénéficier d’une pension. Les fonds sont destinés à compenser le coût des soins apportés aux animaux après leur « retraite ».

Il y a actuellement 1 200 chiens en service en Pologne, dont la grande majorité sont des bergers allemands et belges. Il y a également plus de 60 chevaux dans le service.

Les chiens aident à trouver des explosifs, de la contre bande et des dro gues, ainsi qu’à rechercher des personnes disparues. Des chevaux patrouillent également dans les rues avec des agents de police. Environ 10 % des animaux prennent leur retraite chaque année.

Lorsque les chiens ou les chevaux vieillissent et ne peuvent plus faire leur travail, ils sont euthanasiés, placés dans un refuge ou confiés à de nouveaux propriétaires.

La plupart du temps, ils ont besoin de soins particuliers et d’une assistance professionnelle, par exemple en cas de douleurs articulaires, d’une alimentation spéciale, etc.

La pension aidera les nouveaux gardiens d’un animal à compenser ces dépenses. Elle établit également une règle qui était auparavant officieusement en vigueur: les maîtres-chiens et les éleveurs de chevaux peuvent accueillir des animaux retraités.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis: