Une chatte a donné naissance à des bébés, mais abrite toujours d’autres bébés

Il n’y a pas de bébés inconnus pour les animaux, et les preuves en sont déjà nombreuses. On trouve régulièrement sur YouTube des vidéos de chiens ou de chats allaitants qui élèvent les bébés orphelins d’autres personnes et s’en occupent comme s’ils étaient les leurs.

Un gardien de zoo a raconté une histoire. Un jour, un petit chat s’est égaré dans leur zoo, traversant le territoire du zoo, à peine vivant de froid et de faim. Ils l’ont recueillie, l’ont réchauffée et lui ont donné un abri. Le chaton a rapidement pris des forces et a charmé tout le personnel du zoo. Penser à donner un si merveilleux Flocon de neige (ils lui ont donné ce surnom), c’était impossible.

Lorsque la beauté duveteuse a eu un an, tout le monde a commencé à remarquer son corps légèrement plus gros. Elle allait bientôt avoir sa première portée. Quand Flocon a disparu, tout le monde a pensé qu’elle avait mis bas et qu’elle cachait ses bébés.

Mais un jour, Flocon est revenu et a commencé à se comporter bizarrement. Elle a reniflé tous les coins, a mangé un peu et a disparu à nouveau. La fois suivante, nous avons décidé de suivre ses traces, et nous avons été étonnés ! Le chaton avait trop d’enfants, et tous n’étaient pas les siens.

Il y avait des hérissons qui rampaient parmi les chatons, et Flocon a même essayé de les lécher. Puis elle s’est couchée sur le côté et toute cette bande hétéroclite est venue aux mamelles pour boire le lait.

Le personnel du zoo a attendu que les bébés soient pleins et les a tous emmenés. Ils ont séparé les chatons des hérissons – dans des cubicules différents. Mais ce n’était pas facile ! La mère chatte a décidé d’élever tout le monde ensemble, alors un par un, elle a transféré les petits aux chatons. Qu’y avait-il à faire ? La parole de la mère était la loi. Nous les avons donc laissés, et n’avons plus jamais essayé de les séparer.

Les animaux sont plus humains que nous, les humains. Ils n’ont pas le concept de « leur propre enfant » comme nous, ils ne font pas de discrimination. Ils n’ont pas le concept d’un beau-fils, d’une belle-fille, tous sont les leurs. C’est ce que nous devons apprendre d’eux, et pas seulement cela. Les maisons d’enfants et les orphe linats ne disparaîtraient-ils pas alors dans notre société ?

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Le meilleur journal en ligne 💙
error: Le texte est protégé !!